France
URL courte
Par
161565
S'abonner

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a atteint 523. Ainsi, pour la deuxième journée consécutive, le bilan des victimes double.

La France a recensé 523 décès supplémentaires attribués au Covid-19 en l'espace de 24 heures, soit 266 de plus que la veille, ont annoncé mardi 27 octobre les autorités sanitaires.

Au total, 35.541 personnes sont décédées des suites du nouveau coronavirus.

Le pays a également enregistré 33.417 nouvelles contaminations, contre 26.771 lundi, soit un total de 1.198.695 cas depuis le début de l'épidémie.

Les chiffres de la mortalité diffusés mardi soir prennent en compte les décès en milieu hospitalier (+288) et dans les établissements médico-sociaux dont les Ehpad (+235).

Le nombre de personnes actuellement hospitalisées a quant à lui progressé de 1.194 à 18.978 et celui des patients traités en réanimation s'élève à 2.918, soit 148 de plus que la veille.

Le bilan de victimes a grimpé en flèche depuis dimanche

Pour rappel, dimanche, alors que la France a enregistré son plus lourd bilan des contaminations -52.010 cas-, les victimes à déplorer étaient au nombre de 116. Déjà le lendemain, le nombre de décès journaliers était de 258, soit le plus élevé depuis avril.

Pour freiner la propagation du virus, le 24 octobre, l'Assemblée nationale a voté la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février. Le couvre-feu est en vigueur dans 54 départements français, ainsi qu'en Polynésie française, de 21h00 à 06h00 le lendemain. Il concerne 46 millions de personnes. Mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron doit s'adresser aux Français; il devrait s'exprimer sur la gestion de l'épidémie.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook