France
URL courte
Par
5827116
S'abonner

En plein direct de «L’heure des pros» sur CNews, le chroniqueur Ivan Rioufol a défendu la possibilité d’une «insurrection civique» contre les mesures de restriction. Ceci a mis en colère le présentateur Pascal Praud. La joute qui s’en est suivie a provoqué le brusque départ du plateau du chroniqueur.

Des tensions ont éclaté sur le plateau de «L’heure des pros» sur CNews le 27 octobre entre deux chroniqueurs de l’émission et le présentateur Pascal Praud. Lui et ses invités se sont notamment penchés sur les éventuelles mesures de restriction attendues ce mercredi soir dans des annonces d’Emmanuel Macron.

Pascal Praud est revenu sur ses propos datant d’il y a deux semaines, lorsqu’il avait qualifié une possible introduction d’un couvre-feu comme «de la com» qui «ne sert à rien».

«Cher Jérôme», a-t-il lancé face au chroniqueur Jérôme Béglé. «Je vous avais dit il y a 15 jours que le couvre-feu ne servirait à rien. À rien. Je vous l'ai dit, à l'arrivée, tout cela ne sert à rien. Je vous le dis, on reconfinera, cela ne servira encore à rien»! Tu peux prendre toutes les mesures, t'as une épidémie qui arrive!»

M.Béglé n’a pas tardé à contester ces propos en lançant qu’«on ne peut pas dire que le confinement ne sert à rien».

«Taisez-vous!»

Ensuite, Ivan Rioufol, journaliste, éditorialiste et essayiste français, a pris la parole devant le présentateur.

«Méfiez-vous de cette insurrection civique qui monte», a lancé M.Rioufol en provoquant le mécontentement de Pascal Praud:

«Cela fait quatre fois que vous le dîtes! On dirait que vous la souhaitez!» s’est emporté ce dernier avant de recevoir une réponse immédiate:

«Presque! Ce serait une preuve de vitalité démocratique pour montrer que le peuple ne peut pas systématiquement se laisser dicter des décisions qui sont des décisions autocratiques.»

Le ton est monté. Pascal Praud a considéré que si son interlocuteur veut «l'insurrection civique», c’est qu’il est «fou quand même», puisqu’on ne dit pas «cela sur un plateau de télévision».

«Je dis ce que je veux, taisez-vous!» s’est exclamé Ivan Rioufol.

Face à la réplique de M.Praud qui ne pouvait pas «tolérer cela», le chroniqueur s’est levé et a quitté brusquement le plateau de télévision.

Malgré l’invitation du présentateur à revenir, celui-ci s’est définitivement éclipsé.

Situation sanitaire en France

Face à la recrudescence des cas de contamination dans l’Hexagone, Emmanuel Macron devrait annoncer de nouvelles mesures visant à endiguer l’épidémie dans la soirée du 28 octobre. D'après différentes sources d’information, le gouvernement privilégie l’option d’un reconfinement général plus souple que celui de la première vague.

Selon le bilan de Santé publique France, le pays a enregistré le 27 octobre 33.417 nouveaux cas contre 26.771 la veille, soit un total de 1.198.695 cas depuis le début de l'épidémie. Avec 523 décès supplémentaires, la France compte 35.541 personnes décédées des suites du Covid-19.

Lire aussi:

La manifestation contre la loi Sécurité globale se poursuit place de la République, à Paris
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale – images
Tags:
Emmanuel Macron, mesures de sécurité, révolte, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook