France
URL courte
Par
1921142
S'abonner

Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement général en France jusqu'au 1er décembre «a minima». Pourtant, selon Europe 1, une durée plus longue, de huit à 12 semaines, serait bien plus envisageable.

Deux semaines après l'instauration du couvre-feu en France, Emmanuel Macron a annoncé mercredi 28 octobre de nouvelles mesures contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, dont un reconfinement national pour au moins quatre semaines, soit jusqu’au 1er décembre. Or, selon les informations d’Europe 1, il pourrait durer plus longtemps, de huit à 12 semaines.

Le Président a fait état d’une situation grave en France comme en Europe où l'épidémie est en plein essor. À ce jour, l’Hexagone compte plus de 20.000 personnes hospitalisées, dont 3.000 en réanimation. D’après le chef de l’État, les médecins sont «fatigués», plusieurs hôpitaux sont débordés. Macron a ainsi alerté que la deuxième vague «serait, sans doute, plus dure et plus meurtrière que la première».

Mécontentement national

Selon Europe 1, il y a deux raisons pour lesquelles le Président «ne s’est pas risqué» à annoncer le retour à un reconfinement plus long. La première car le gouvernement espère «un miracle», soit une forte baisse du taux d'incidence d’ici début décembre, ce qui est peu probable, selon le conseil scientifique.

La deuxième raison, selon Europe 1, tient au fait que l’opinion publique n’est pas prête à accepter un reconfinement de deux à trois mois. Le Président comprend que ces mesures, bien «qu’indispensables», seront contestées parce qu’elles «ne font pas plaisir».

Emmanuel Macron a conclu que sa «responsabilité est de protéger tous les Français». «Et en dépit des polémiques, en dépit de la difficulté des décisions à prendre, je l’assume pleinement devant vous», a-t-il affirmé.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, mesures supplémentaires, Emmanuel Macron, France, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook