France
URL courte
Par
3322
S'abonner

En raison d’un défaut de mise à jour de la base de données gouvernementale, l’application de traçage TousAntiCovid a affiché un mauvais bilan de contaminations le 28 octobre. En effet, le logiciel a cumulé les chiffres détectés sur deux jours consécutifs, indique BFM TV.

Cinq jours après son lancement, la nouvelle version de l’application de traçage TousAntiCovid a affiché de mauvais chiffres de contaminations suite à un bug, rapporte BFM TV.

Par erreur, l’application a cumulé les infections de deux jours, les 27 et 28 octobre, en signalant que 69.854 personnes avaient été testées positives en une journée. Alors même que Santé publique France faisait état de 36.437 cas recensés mercredi 28 octobre.

À ce chiffre se sont ainsi ajoutés les 33.417 cas détectés la veille. Selon les informations obtenues par BFM TV, le bug résulte d’une mauvaise mise à jour de la base de données Data gouv sur laquelle l’application s’appuie.

Applications de traçage

Après l’échec de StopCovid, cette nouvelle version a été lancée le 22 octobre. L’application initiale n’avait été téléchargée que par 2,7 millions de Français, soit à peine 4% de la population. Certains logiciels analogues visant à signaler les contacts avec des personnes infectées, élaborés dans d’autres pays européens, ont eu plus de succès comme en Allemagne où l’application locale a été téléchargée 18 millions de fois.

En quelques jours, le nombre de téléchargements de TousAntiCovid a augmenté de presque deux millions. Cédric O, le secrétaire d’État à la transition numérique, espère que de 15 à 20 millions de Français l’installeront.

Emmanuel Macron a souligné la nécessité d’utiliser cette application qualifiée d’«instrument de sortie» du nouveau confinement et a appelé ses compatriotes à l’installer.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
épidémie, contamination, bug informatique, application, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook