France
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
30417
S'abonner

Suite à l’attaque au couteau à Nice qui a fait trois morts, le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) a appelé les musulmans de l’Hexagone à annuler «toutes les festivités» de la fête du Mawlid «en signe de solidarité». Il a également condamné cet «attentat terroriste».

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui a appelé les musulmans de France à annuler les festivités de la fête du Mawlid (commémorant la naissance de Mahomet) en solidarité avec les victimes de l’attaque de Nice.

«Je condamne avec force l’attentat terroriste qui s’est produit près de la basilique Notre-Dame de Nice. En signe de deuil et de solidarité avec les victimes et leurs proches, j’appelle les musulmans de France à annuler toutes les festivités de la fête du Mawlid», a-t-il écrit ce 29 octobre sur son compte Twitter.

Attaque au couteau à Nice

Ce 29 octobre, une attaque au couteau s’est produite à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées, dont une de 70 ans environ aurait été décapitée à l’intérieur du lieu de culte, comme l’indique Nice Matin. Cette information n'a pas été officiellement confirmée.

L’assaillant a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi de l’enquête.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
musulmans, annulation, festivités, Conseil français du culte musulman (CFCM), décès, attaque au couteau, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook