France
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
113410
S'abonner

Un individu de 47 ans, soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant qui a tué le 29 octobre trois personnes dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, a été interpellé et placé en garde à vue dans la soirée du même jour, selon une source policière citée par BFM TV.

Un homme de 47 ans suspecté d’avoir été en contact avec l’assaillant la veille de l’attentat dans la basilique Notre-Dame de Nice a été interpellé dans la soirée du 29 octobre, rapporte BFM TV en se référant à une source policière.

Comme l’indique le média, l'homme a été placé en garde à vue.

Nice-Matin avait relaté que l’auteur de l’attentat aurait eu un complice en ajoutant qu’il était recherché dans le secteur. Les policiers demandaient ainsi aux riverains de «raser les murs».

Attaque au couteau à Nice

Le 29 octobre, une attaque au couteau s’est produite à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées.

L’assaillant a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
interpellation, attaque au couteau, attentat, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook