France
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
42212
S'abonner

L’auteur de l’attaque commise dans la basilique de Nice le 29 octobre a été neutralisé par une «dizaine de balles» tirées aux jambes et au thorax, selon le directeur de la police municipale de la ville cité par BFM TV. Il a précisé que l’intervention avait eu lieu très rapidement.

Le directeur de la police municipale de Nice, Richard Gianotti, a raconté sur BFM TV l’intervention des agents qui ont neutralisé l’auteur de l’attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice le 29 octobre.

Selon M.Gianotti, les fonctionnaires municipaux sont «bien évidemment affectés» mais aussi «fiers d’avoir neutralisé un terroriste».

«Je pense que ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils ont sauvé des vies», a-t-il indiqué.

Il a également noté la rapidité d’intervention des forces de l’ordre, qui sont arrivées sur place très rapidement.

D’après lui, trois à quatre minutes maximum se sont écoulées entre le déclenchement de la borne d’appel et la neutralisation de l’assaillant. Il a précisé que deux témoins oculaires avaient donné l’alarme.

La police a ensuite fait une double progression dans la basilique, par l’accès principal et par la sacristie.

«Donc un binôme d'un côté, et deux autres binômes de l'autre. Ceux qui pénètrent du côté de la sacristie tombent nez-à-nez avec l'assaillant, qui a un couteau de cuisine à la main», a-t-il expliqué en saluant le professionnalisme de ses subalternes.

Neutralisé par balles

«Alors qu'il [le terroriste, ndlr] se rue sur eux en criant Allahu Akbar, l'un des policiers essaie de le neutraliser à l'aide d'un pistolet à impulsion électrique, il le rate, l'homme avance, déterminé. Et là, légitime défense, les deux policiers dégainent leur arme et font feu à plusieurs reprises sur l'individu», a raconté M.Gianotti, en précisant qu’«une dizaine de balles» avaient été tirées, atteignant l'assaillant aux jambes et au thorax.

Suite à ses blessures, ce dernier a été conduit à l’hôpital Pasteur et admis en réanimation.

D’après Nice-Matin, il a bénéficié de l’aide d’un complice actuellement recherché.

Le Parquet national antiterroriste (Pnat) a ouvert une enquête pour «assassinat» et «tentative d'assassinat».

L’auteur de l’attaque est un Tunisien de 21 ans qui aurait été inconnu des services de police, précise Jean-François Ricard, le procureur antiterroriste chargé de l'enquête.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
neutralisation, décès, police, terrorisme, Pnat, attentat, attaque au couteau, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook