France
URL courte
Par
6095226
S'abonner

Un message posté il y a deux jours sur Instagram par le champion des poids légers de l'UFC Khabib Nurmagomedov, exprimant des propos antifrançais, a recueilli près de 3,5 millions de «likes». Parmi les approbateurs: des Bleus ou d’anciens Bleus comme Karim Benzema, Mamadou Sakho et Tiémoué Bakayoko. Presnel Kimpembe dément.

Samedi 31 octobre, le champion du monde des poids légers d'arts martiaux mixtes (MMA) Khabib Nurmagomedov a publié un message en russe sur son compte Instagram adressé aux «ennemis de l'islam» qui selon lui «essaient d'insulter les sentiments de centaines de millions de croyants à travers le monde en dessinant des caricatures du meilleur des hommes [le prophète Mahomet, ndlr]».

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Khabib Nurmagomedov (@khabib_nurmagomedov)

Sa mention des caricatures qui seraient propres aux «ennemis de l’islam» désigne indirectement leurs auteurs français.

«Par leur acte ils ont non seulement insulté les sentiments des croyants musulmans, mais aussi lancé un défi au Seigneur», poursuit le champion.

Et d'ajouter: «Qu'Allah écrase son châtiment sur tous ceux qui portent atteinte à l'honneur du meilleur des hommes, son prophète Mahomet».

Parmi les près de 3,5 millions de personnes ayant «liké» ce post antifrançais du champion de MMA, se trouvent des joueurs et anciens joueurs de l'équipe de France de football comme Karim Benzema, Mamadou Sakho et Tiémoué Bakayoko.

Le défenseur du PSG Presnel Kimpembe aurait aussi ajouté une mention «j’aime» au message, avant de se raviser et de démentir les faits via Twitter:

«Je fais du sport, pas de la politique. Je ne parle pas russe non plus. Je condamne fermement le terrorisme, toutes formes de violence sans aucune réserve, et toutes les tentatives de manipulation nauséabondes.»

Son «like» sous le post de Khabib n'est plus visible.

Un autre message menaçant

Un jour plus tôt, le 30 octobre, celui-ci avait publié un autre message sur son compte Instagram en russe et en arabe avec une image d'Emmanuel Macron marqué d'une trace de chaussure en travers de la figure.

«Que le Tout Puissant défigure cette ordure et tous ses disciples qui insultent les sentiments de plus d'un milliard et demi de musulmans sous le slogan de la liberté d’expression», a écrit Nurmagomedov.

Et de promettre: «Croyez-moi, ces provocations auront pour eux de graves conséquences car les pieux ont toujours le dernier mot.»

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
j'aime, Instagram, Khabib Nurmagomedov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook