France
URL courte
Par
111321
S'abonner

Invité ce lundi sur BFM TV, Gérald Darmanin a fait savoir qu’il visiterait la Russie dans les jours à venir afin de discuter du renvoi d’un certain nombre de personnes «confondues de radicalisation» vers leur pays d’origine. Outre la Russie, le ministre se rendra à Malte, en Algérie et en Tunisie.

Quatre jours après l’attentat de Nice, Gérald Darmanin a annoncé ce lundi sur BFM TV son intention de se rendre à Moscou dans les prochains jours, où il devrait sans doute tenir des discussions sur l'éventuelle expulsion vers la Russie de sympathisants de l'islam radical nés là-bas.

«Je vais me rendre en Russie dans les prochains jours», a fait savoir le ministre, ajoutant qu'il avait eu une réunion avec Alexeï Mechkov, ambassadeur de Russie en France.

Le ministre de l’Intérieur a mis en avant la nécessité de discuter des expulsions de radicaux étrangers de France vers leurs pays d'origine, dont la Russie. Cette nécecissité est motivée par une série d'attentats subis récemment par la France, à commencer par la décapitation de Samuel Paty par un réfugié d’origine tchétchène, suivie par l'attentat de Nice perpétré par un Tunisien et plusieurs tentatives d'assassinat à l'arme blanche.

Outre la Russie, Darmanin devrait se rendre à Malte, en Algérie et en Tunisie afin de discuter d’expulsions prévues. Sa tournée devrait débuter vendredi.

La lutte anti-islamiste en France

Gérald Darmanin a également fait savoir que les autorités françaises avaient expulsé depuis un mois 16 personnes «qui ont été confondues de radicalisation».

«On considère qu’ils sont radicalisés et qu’ils sont étrangers à notre pays», a déclaré le ministre sur BFM TV.

Darmanin a en outre demandé aux préfets «de mettre l’intégralité des étrangers en situation irrégulière confondus de radicalisation dans des centres de rétention administratifs». Il a ajouté que des discussions étaient en cours avec les autorités de leurs pays en vue de leur renvoi.

Ces mesures s’inscrivent dans la lutte anti-islamiste entamée par le Président Macron.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Russie, France, lutte antiterroriste, islamistes, radicaux, expulsions, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook