France
URL courte
Par
25781
S'abonner

Twitter a temporairement limité certaines fonctionnalités du compte d'Emmanuelle Ménard qui avait qualifié le terroriste de Nice de migrant. Son mari Robert trouve que son seul «crime» est d'avoir dit «le réel».

Après que Twitter a censuré Emmanuelle Ménard pour un message publié le 29 octobre suite à l'attentat de Nice, le maire de Béziers a recouru au même réseau social pour dénoncer la suspension partielle du compte de sa femme.

Cette dernière a réagi à l'attentat de Nice en disant que «le terroriste de Nice était un migrant. Encore un migrant».

Twitter a notifié qu'il avait limité temporairement certaines fonctionnalités du compte de Mme Ménard après avoir déterminé que ce compte avait enfreint ses règles relatives aux «conduites haineuses».

M.Ménard déplore une «nouvelle suspension de compte» de sa femme dont le seul «crime» est, selon lui, d'avoir «osé dire le réel».

Réagissant au tweet de Robert Ménard, un internaute a cité la nationalité des auteurs des cinq principaux attentats terroristes commis sur le sol français depuis 2019: afghane, soudanaise, pakistanaise, tchétchène et ainsi tunisienne.

Un autre compte bloqué

Valeurs actuelles rappelle en se référant à France 3 que le compte d'Emmanuelle Ménard avait déjà été bloqué suite à des propos à l'encontre de Greta Thunberg qui s’était rendue à l’Assemblée nationale. Elle avait alors dit : «Greta Thunberg. Dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne.»

Plaidant l’ironie, la députée avait alors créé un nouveau compte le lendemain, très vite lui aussi suspendu.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
suspension, Twitter, Inc, Robert Ménard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook