France
URL courte
Par
30435
S'abonner

Après la dissolution de BarakaCity, Gérald Darmanin doit acter ce mercredi, en conseil des ministres, la dissolution du mouvement nationaliste turc des Loups gris. Celle du CCIF doit être examinée «dans 15 jours».

Dans la continuité de sa lutte anti-islamiste, le ministère de l'Intérieur a annoncé lundi 2 novembre devant la commission des lois de l'Assemblée nationale qu’il allait évoquer la dissolution des Loups gris, ainsi que celle du CCIF, lors du conseil des ministres ce mercredi.

Cette décision intervient suite aux récentes dissolutions de l'ONG musulmane BarakaCity et du collectif propalestinien Cheikh Yassine, surveillés par les autorités françaises depuis des années.

Ayant qualifié le CCIF d’«officine islamiste» après la décapitation de Samuel Paty, Gérald Darmanin cible également les Loups gris comme «un groupement de fait particulièrement agressif pour ne pas dire plus».

Manifestations contre les Arméniens

Ce groupe d'extrême droite, actif en Turquie, est surtout dans le collimateur du gouvernement français après des actions violentes contre la communauté arménienne dans la région lyonnaise.

Ainsi, les forces de l'ordre sont intervenues mercredi dernier à Décines-Charpieu, près de Lyon, pour empêcher 250 extrémistes turcs d'en découdre avec la communauté arménienne locale, après un premier incident sur l'A7 dans la matinée.

Dans la nuit de samedi à dimanche, toujours dans la région lyonnaise, le groupuscule a laissé des inscriptions «Loups gris» et des insultes contre la communauté arménienne sur le mémorial du génocide et le Centre national de la mémoire arménienne.

Dissolution du CCIF «d'ici 15 jours»

Lors de son intervention devant la commission des lois de l'Assemblée nationale, M.Darmanin a également indiqué que la dissolution du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), annoncée dans la foulée de l'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre, serait examinée «dans 15 jours».

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
dissolution, nationalisme, Collectif contre l'islamophobie en France, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook