France
URL courte
Par
172456
S'abonner

La préfecture du Loiret a déclaré à France Bleu qu’il ne fallait pas être surpris en apercevant des hélicoptères dans le ciel de la ville d’Orléans ces jours-ci car il s’agit d’exercices de l’armée. Ils se poursuivront jusqu’au 6 novembre.

Des exercices militaires, commencés le 2 novembre, vont se poursuivre ce jeudi dans le ciel d’Orléans avec des survols d’hélicoptères de l’armée, parfois à basse altitude, dans les quartiers du théâtre et de l’université, a prévenu la préfecture du Loiret, citée par France Bleu.

Selon le média, certains riverains qui ne sont pas au courant de ces exercices ont pu s’inquiéter de ce qu’il se passait sous leurs yeux en pleine journée et en pleine ville.

Comme le précise France Bleu, des habitants ont pu assister à des exercices avec des militaires descendant d’un des deux hélicoptères Puma le long d’une corde lisse le 3 novembre près du théâtre d’Orléans.

Programmés de longue date

Ces manœuvres sont des exercices de combats ou d’actions en milieu urbain, prévus de longue date, mais qui peuvent tout de même surprendre en période de Vigipirate renforcée, relate la source.

En outre, la préfecture du Loiret a souligné auprès du média que ces survols d’hélicoptères militaires vont se poursuivre à Orléans jusqu’au 6 novembre. Et, selon elle, ce 5 novembre, ils auront lieu dans le quartier du théâtre et du campus de la Source.

Lire aussi:

L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Un ancien élève de Saint-Cyr aurait réclamé 10 millions d’euros pour organiser un coup d’État à Madagascar
Tags:
préfecture, Loiret, hélicoptères, exercices militaires, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook