France
URL courte
Par
4514
S'abonner

«On ne peut pas imposer dans le rural les mesures que l'on applique à Paris», estime le maire de Sari-Solenzara. Cité par Le Point, il affirme que la densité de population de sa commune permet en tout lieu «le respect des règles de distanciation sociale». La préfecture n'est cependant pas de cet avis.

Malgré les restrictions prises par les pouvoirs publics pour réduire la circulation du Covid-19, la municipalité de Sari-Solenzara, en Corse-du-Sud, a décidé de rendre le port du masque non-obligatoire, annonce Le Point.

Selon un extrait du registre des délibérations au sein du conseil municipal, que Le Point a pu consulter, les onze élus qui se sont prononcés en faveur de cette décision estiment que, en dehors des périodes de vacances scolaires et hors saison estivale, les flux internes à la commune ne nécessitent pas cette obligation. 

Le maire affirme pour sa part que la densité de population permet en tout lieu «le respect des règles de distanciation sociale». 

«On ne peut pas imposer dans le rural les mesures que l'on applique à Paris», explique-t-il.

La préfecture est d’un autre avis

L’idée de ne pas imposer cet accessoire de protection dans les espaces publics extérieurs contredit pourtant les directives préfectorales. Selon un arrêté applicable depuis le 30 octobre, son port est obligatoire dans tous les espaces publics.

«Les mesures prises en matière de sécurité sanitaire s'appliquent sur tout le territoire sans exception», précise la préfecture, citée par Le Point.

La barre des 100 décès dépassée en Corse

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, la France a franchi le 5 novembre le seuil des 58.000 personnes contaminées en 24 heures. Elle est désormais le pays d'Europe comptant «le plus grand nombre de cas», selon Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. 

Selon l'ARS de Corse, la situation ne s'améliore pas non plus sur l’île. Le 5 novembre, l'Agence a fait état de 24 nouveaux cas positifs, de 93 personnes hospitalisées dont 16 en réanimation et de deux décès supplémentaires. La mortalité directement liée à l'épidémie de Covid-19 a franchi la centaine de décès sur l’île depuis le 1er mars.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
masques, Corse, épidémie, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook