France
URL courte
Par
4441136
S'abonner

Le chef de file de la France insoumise a annoncé sa candidature à la présidentielle 2022 pour «abolir la monarchie présidentielle en France», informe TF1.

Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire de La France insoumise (LFI), s'est dit prêt ce dimanche 8 novembre à porter sa candidature à la présidentielle 2022 en France à condition de recueillir 150.000 signatures de parrainages citoyens.

«Oui, je suis prêt et je propose ma candidature, mais je demande une investiture populaire. Par conséquent, je serais candidat définitivement si, et seulement si, j'ai récupéré 150.000 signatures de parrainages. À ce moment-là, je me sentirais investi par le peuple [...]. Je soutiens l'idée que les citoyens puissent investir un candidat [...]. Il faut abolir la monarchie présidentielle», expose M.Mélenchon sur TF1.

Par ailleurs, il a précisé qu'aucun autre membre de la France insoumise n'avait souhaité être candidat. 

Jean-Luc Mélenchon estime que le gouvernement n'a «tiré aucune leçon» du premier confinement mis en place au printemps pour endiguer la propagation du Covid-19 en France. Selon lui, la deuxième vague de l'épidémie s'annonce «sévère».

«C'est la pagaille, parce que l'incohérence des ordres et des contre-ordres a abouti à ce résultat que les gens ont l'impression que, l'on respecte ou non les consignes, ce n'est pas très grave», avance M.Mélenchon cité par Reuters.

Deuxième candidat déclaré

Déjà candidat en 2012 et 2017, Jean-Luc Mélenchon devient ainsi la deuxième personnalité à présenter sa candidature pour 2022, après la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen. En effet, Mme Le Pen a annoncé son intention de présenter sa candidature à la prochaine élection présidentielle le 16 janvier, avant même sa désignation par son parti.

Fin août, le dirigeant LFI avait déjà fait part de sa «vocation» d'être intronisé «candidat commun» de la gauche à la prochaine présidentielle.

À celle de 2017, Jean-Luc Mélenchon a obtenu 19,6% des suffrages exprimés et terminé en quatrième position du scrutin derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
France, campagne présidentielle, élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook