France
URL courte
Par
361135
S'abonner

Sur BFM TV, Christophe Barbier a avancé l’idée de repousser Noël, pour éviter un pic de contamination au Covid-19. L’éditorialiste s’est également interrogé sur l’opportunité d’une réouverture des petits commerces mi-décembre.

Invité sur BFMT TV, le directeur de L’Express, Christophe Barbier, a appelé à repousser les fêtes de Noël.

L’éditorialiste s’est dit défavorable à un assouplissement du confinement, ou une «permission» des Français pour la Nativité, affirmant que cela conduirait à un nouveau pic de contamination trois semaines plus tard. En revanche, il a plaidé pour un report de Noël, qui pourrait être célébré selon lui… le 25 mars.

«Une permission pour Noël, trois semaines après vous avez un pic. S’il y a permission, c’est un pic. Ce qu’on peut faire, c’est avoir une volonté collective et poétique de repousser Noël et de dire Noël ça sera le 25 mars 2021. Et là on fera une grande fête», a-t-il ainsi déclaré sur BFM TV.

Christophe Barbier a dressé un parallèle avec les dernières élections municipales, qui avaient été reportées de mars à juin, en pleine pandémie. «On repousse les élections, repoussons les festivités», a-t-il conseillé.

Réouverture des commerces mi-décembre?

L’éditorialiste s’est également interrogé sur une potentielle réouverture des commerces pour les achats de Noël. Jugeant que «l’état des lieux n’[était] pas suffisant» pour une reprise mi-novembre, Christophe Barbier a plutôt tablé pour la mi-décembre.

S’interrogeant sur les modalités de telles réouvertures, il a appelé à s’organiser en amont, soulignant que tous les commerces ne faisaient par leur chiffre à d’affaire «à la même période par rapport aux fêtes de Noël».

«Est-ce qu’on est dans une réouverture normale, où tout le monde peut aller faire ses courses dans les petits commerces en prévision de Noël? Si oui, quelle durée donne-t-on à ces commerçants? La durée de vie d’un bouquet de fleurs […] ou d’un cadeau physique comme un vêtement, ce n’est pas la même chose. Qu’est-ce qu’on prévoit comme ouverture pour que chacun puisse sauver son chiffre d’affaire?», a-t-il déclaré sur BFM TV.

Le 9 novembre sur BFM TV, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait déjà dit espérer une réouverture des commerces avant Noël, plaidant même pour une «extension des amplitudes horaires» jusqu’à cette date.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
confinement, Christophe Barbier, Noël, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook