France
URL courte
Par
3616
S'abonner

Pain, céréales, biscuits, gâteaux apéritif, houmous, chocolat… Des dizaines de produits contenant du sésame sont rappelés en raison de leur contamination par un pesticide.

Après que l’association de consommateurs UFC-Que choisir a fait part de ses préoccupations sur la présence élevée d'oxyde d'éthylène — pesticide non autorisé en Europe — dans certains aliments contenant du sésame, un important rappel de produits s’en est suivi.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié une liste contenant des dizaines des produits qui contiennent du sésame contaminé par le pesticide oxyde d’éthylène interdit en Europe.

«Les autorités sanitaires françaises ont été informées début septembre par leurs homologues belges de la présence d’un produit chimique, l’oxyde d’éthylène, à une teneur supérieure à la limite maximum réglementaire dans certains lots de graines de sésame importées», explique la DGCCRF.

Selon l’administration, ce pesticide est fortement suspecté d'être à la fois cancérogène et délétère pour la fertilité.

Produits concernés

Sont concernés céréales, biscuits, gâteaux apéritif, houmous, chocolat et plusieurs autres produits bio ou non, vendus dans plusieurs enseignes de grande distribution.

Une première liste des produits rappelés avait été publiée. Elle vient d’être mise à jour avec de nouvelles références.

Mesures à prendre

«Des investigations sont actuellement en cours en lien avec la Commission européenne pour identifier l’origine de cette contamination», informe la DGCCRF.

Les clients qui ont acheté ces produits peuvent les jeter ou les rapporter en magasin pour se faire rembourser.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
France, produits alimentaires, rappel, contamination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook