France
URL courte
Par
3442
S'abonner

Un rorqual commun d’une dizaine de tonnes, pour une longueur comprise entre 15 et 18 mètres, a été retrouvé mort sur une plage de Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. Il s’agit du septième échouage de cétacé sur la façade atlantique en quelques semaines, rappelle France 3. La «maigreur anormale» de l’animal interpelle les chercheurs.

Une baleine dans un état de «maigreur anormale» a été retrouvée morte le 14 novembre sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée.

​Septième échouage en quelques semaines

D’après l'Institut Pélagis auquel se réfère France 3, le rorqual commun pèse une dizaine de tonnes, pour une longueur de 15 à 18 mètres. C'est le septième échouage de cétacé entre la Normandie et la Pointe de la Coubre (Charente-Maritime) en quelques semaines. 

«Une situation exceptionnelle, on dénombre quatre ou cinq échouages par an sur les côtes françaises. C'est préoccupant, à cette époque de l'année, ces animaux vivent au large, au-delà du plateau continental», dit l'Institut Pélagis cité par France 3.

«Maigreur anormale»

Le fait qui interpelle également les scientifiques est son état de «maigreur anormale».

«On lui voit les côtes, ce sont des animaux enveloppés habituellement. Les autopsies pratiquées sur les précédents cétacés, cinq rorquals communs et une baleine blanche, n'ont pas permis de déterminer les causes de la mort.»

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Evian contraint de s’excuser après un tweet demandant à ses abonnés s’ils avaient bu de l’eau
Le président de la région PACA assure avoir précommandé 500.000 doses de Spoutnik V
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
échouage, Vendée, baleine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook