France
URL courte
Par
60745
S'abonner

«Cette épidémie est stressante, anxiogène et peut générer une souffrance psychologique pour nombre d’entre nous». Au cours d’un point presse le 17 novembre, Jérôme Salomon a indiqué que le nombre de personnes souffrant d'un état dépressif a doublé depuis le début de l'automne.

Lors d’une conférence de presse le 17 novembre, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a accordé une attention particulière aux conséquences psychologiques, liées à la crise sanitaire, sur les Français.

«Cette épidémie est stressante, anxiogène et peut générer une souffrance psychologique pour nombre d'entre nous» a-t-il reconnu.

«Augmentation importante des états dépressifs»

D’après M.Salomon, la situation épidémiologique a révélé la «fragilité psychique» de nombreux Français.

«On observe ainsi une augmentation importante des états dépressifs. Le nombre de personnes concernées a en effet doublé entre fin septembre et début novembre», a-t-il déclaré.

Quelques conseils face aux troubles dépressifs

Le directeur général de la Santé a également donné des conseils pour les personnes qui souffrent de troubles dépressifs.

Un individu en détresse psychique doit donc «rester en lien et parler avec son entourage, éviter d'être connecté à l'actualité toute la journée et organiser et rythmer ses journées». «Restons solidaires, attentifs à nos proches, nos voisins, nos amis et prenons soins les uns des autres», a conclu Jérôme Salomon.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Covid-19, crise, France, santé, Jérôme Salomon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook