France
URL courte
Par
61913
S'abonner

Jugeant «menaçant» le comportement d’un homme dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Leu-la-Forêt, un policier hors service a ouvert le feu. Le fonctionnaire a été mis en examen.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du 14 au 15 novembre à Saint-Leu-la-Forêt (Val-d’Oise) quand un policier hors service qui promenait son chien a tiré sur un homme dont il jugeait le comportement «suspect», a indiqué le parquet cité par Le Monde.

La scène s’est produite vers une heure du matin. Le fonctionnaire a mis en joue et sommé l’homme de reculer, mais ce dernier n’a pas obtempéré.

«Le fonctionnaire de police faisait immédiatement appel au 17 et mettait en joue la victime afin qu’elle recule. Malgré ses sommations et considérant son comportement menaçant alors qu’elle se dirigeait vers le fonctionnaire de police, celui-ci faisait alors feu à une reprise en direction des jambes de la victime», détaille le parquet.

Grièvement blessé, l’homme a été conduit d’urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière où il a été opéré pendant sept heures.

Version de la victime

La version de la victime, Jean-Marie S., 49 ans, diffère de celle du policier. Ouvrier spécialisé dans l’aéronautique, il est fortement alcoolisé cette nuit-là. En voyant un réverbère qui éclaire son appartement, il décide de sortir le débrancher en coupant les fils. Le quadragénaire a avec lui une pince coupante et une bombe lacrymogène.

Accroupi devant le poteau, l’homme entend quelqu’un l’appeler. Il se relève puis une détonation retentit. Il est grièvement blessé à une jambe.

Pensant être victime d’une agression, Jean-Marie explique qu’il tente alors de retourner à son domicile, mais le policier l’attrape et appelle les secours.

Sous contrôle judiciaire

Le fonctionnaire a quant à lui été placé en garde à vue. Il a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire avec des obligations de soins, l’interdiction de paraître à Saint-Leu-la-Forêt, de détenir ou de porter une arme et de contacter la victime.

Une information judiciaire a été ouverte pour violences avec usage ou menace d’une arme, suivies d’une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
policier en civil, policier, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook