France
URL courte
Par
12741
S'abonner

Le ministre de la Santé se penche sur la conjoncture épidémique en France, qui vient de dépasser le cap des deux millions de cas de Covid-19, dans le cadre de la conférence de presse hebdomadaire.

«Un pic» de l'épidémie passé, le pays en phase «de décroissance»: telle a été l'évaluation de la situation sanitaire en France par Olivier Véran en début de semaine. La barre des deux millions de cas a été franchie depuis lors et un nouvel anti-record journalier établi avec 45.522 cas d'infection en l'espace de 24 heures.

Lors d'une conférence de presse hebdomadaire, le ministre de la Santé fournit ce jeudi 18 novembre un frais aperçu de la crise sanitaire.

Selon le ministre, «le virus circule moins vite qu'avant la mise en place du confinement […] mais la charge sanitaire reste élevée dans les hôpitaux».

L'évolution de l'épidémie est plutôt instable dans l'Hexagone et plusieurs questions restent toujours en suspens: réouverture des commerces et date du Black Friday, reprise des réunions religieuses, Noël et éventuel scénario de déconfinement.

Troisième vague à craindre?

Plus tôt dans la semaine, le bilan total de plus de deux millions de cas de Covid-19 a été enregistré, a constaté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Une autre crainte dont avait précédemment fait part le ministre de la Santé, c'est la possibilité d'une troisième vague constituée des troubles mentaux, en particulier chez les jeunes. M.Salomon avait de son côté fait état d'«une augmentation importante des états dépressifs», qui touchaient le double de personnes début novembre par rapport à fin septembre.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Olivier Véran, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook