France
URL courte
Par
112473
S'abonner

Une pétition qui s’engage à ne rien acheter sur Amazon pour Noël a été lancée dans le but de soutenir le commerce de proximité, plombé par la crise sanitaire. Une bataille déclenchée seulement contre le géant américain. L’initiative, certes honorable, ne serait-elle pas un peu hypocrite? Analyse.

À l’approche de Noël, des appels au boycott contre Amazon se font entendre. Après une tribune signée par 120 élus et représentants d’ONG qui plaident pour une meilleure taxation du géant américain, c’est dorénavant une pétition lancée par des ONG, des élus de gauche et écologistes qui s’engagent à ne pas faire leurs achats de Noël sur la plateforme de Jeff Bezos. Leur but: soutenir l’emploi local et le commerce de proximité.

Si l’initiative est louable, elle est décriée sur les réseaux sociaux. Les utilisateurs d’Amazon défendent le service qualitatif de la plateforme. Sans oublier les zones rurales en manque de commerces et où les transactions en ligne deviennent quasi providentielles. De plus, certains militants anti-Amazon ont laissé leurs livres à la vente sur le site…

L’impact négatif d’Amazon tant aux niveaux social, fiscal, qu’environnemental est indéniable. Mais n’y aurait-il pas meilleure solution que d’infantiliser et de culpabiliser le consommateur?

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Tags:
Noël, Amazon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook