France
URL courte
Controverse autour de la loi «Sécurité globale» (36)
258616
S'abonner

Alors que l'Assemblée nationale a adopté vendredi la proposition de loi Sécurité globale dont un des articles interdit de filmer des membres des forces de l'ordre à des fins malveillantes, une nouvelle manifestation se tient ce samedi 21 novembre à Paris, place du Trocadéro.

Un nouveau rassemblement des opposant à la proposition de loi Sécurité globale se tient ce samedi 21 novembre au Trocadéro, à Paris.

Dans un communiqué conjoint, la Ligue des droits de l’Homme et plusieurs syndicats de journalistes dénoncent «avec fermeté les violences et menaces à l’encontre de journalistes, commises par des forces de l’ordre à la fin» du «rassemblement pacifique» du 17 novembre.

«Ces attaques renforcent notre détermination à combattre les dérives liberticides contenues dans cette proposition de loi», indique le texte.

Des Gilets jaunes sont également attendus à la manifestation.

Le parvis des Droits de l’Homme interdit pour les manifestants

Initialement la manifestation devait se tenir sur la place du Trocadéro et le parvis des Droits de l’Homme, mais le préfet de police Didier Lallement a interdit le rassemblement sur le second, évoquant des motifs sanitaires et sécuritaires.

Pour rappel, la mobilisation de mardi 17 novembre contre la loi sur la sécurité globale -qui prévoit entre autres la diffusion malveillante des images de policiers- a été marquée par des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, lesquelles ont utilisé du gaz lacrymogène.

Dossier:
Controverse autour de la loi «Sécurité globale» (36)

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Tags:
manifestation, place du Trocadéro à Paris, Trocadéro, loi Sécurité globale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook