France
URL courte
Par
33245
S'abonner

Le ministre de l'Économie a annoncé au micro de France Inter ce mercredi 25 novembre que le gouvernement se fixait «20 années pour rembourser la dette Covid». Il a parlé du nouveau dispositif de soutien aux entreprises tout en excluant une hausse des impôts.

La crise du coronavirus a pesé lourd sur l’économie française. Invité du France Inter, Bruno Le Maire a annoncé ce mercredi que le gouvernement prévoyait de changer le dispositif pour couvrir toutes les entreprises qui sont fermées.

Le nouveau dispositif de soutien aux entreprises, qui vise à pouvoir indemniser à hauteur de 20% du chiffre d'affaires celles qui resteront fermées, coûtera 1,6 milliard d'euros par mois à l'État.

Cela va donc augmenter davantage la dette française. «Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid», a fait savoir Bruno Le Maire.

Mesures sur la table

Le ministre a pourtant exclu une hausse des impôts comme mesure de remboursement de la dette.

«Tant que je serais ministre des Finances, nous n'augmenterons pas les impôts des Français. Ce serait irresponsable et ça tuerait la croissance dans l'œuf», a assuré Le Maire.

En réfléchissant sur de nouvelles sources d'économies, il a fait ressortir l’importance des réformes structurantes.

«Nous devons rester responsables sur les finances publiques. Les réformes de structures qui nous permettront d’être plus efficaces» seront remises sur la table avec notamment «la réforme des retraites qui reste prioritaire à mes yeux», a précisé le ministre sur France Inter.

Ouverture des commerces

Pour relancer l’activité économique, Bruno Le Maire s’est déclaré «favorable» à la réouverture des commerces «tous les dimanches jusqu'à Noël», pour qu’ils puissent «rattraper leur chiffre d'affaires».

L’annonce intervient alors que le chef de l'État a annoncé l'assouplissement du confinement pour les commerces à partir de samedi, dans le respect d'un protocole sanitaire strict.

Lire aussi:

«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
réformes, impôt, dette, ouverture, Covid-19, crise économique, Bruno Le Maire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook