France
URL courte
Par
13363
S'abonner

Le tribunal judiciaire de Pontoise a condamné un Pakistanais de 33 ans à 18 mois de prison et une interdiction du territoire français pour avoir justifié notamment l’attaque à la machette devant les anciens locaux de Charlie Hebdo.

Arrivé en France en 2015, l’imam pakistanais de la mosquée Quba, Luqman Haider, vient d’être condamné à 18 mois de prison et à une interdiction définitive du territoire national pour apologie du terrorisme, rapporte BFM TV.

Le tribunal judiciaire de Pontoise a reconnu le prévenu de 33 ans coupable d’avoir posté sur le réseau social TikTok des vidéos dans lesquelles il tenait des propos louangeurs envers des actes terroristes, félicitant notamment l’auteur de l’attaque à la machette devant les anciens locaux de Charlie Hebdo.

Selon BFM TV, Luqman Haider était istallé à Villiers-le-Bel, où réside une importante communauté pakistanaise, travaillait dans un restaurant, «intervenait ponctuellement comme imam à la mosquée Quba et donne des cours de Coran aux enfants». Il a d’ailleurs déposé des demandes d’asile à plusieurs reprises, mais toutes ont été rejetées.

«Pour avoir plus de followers»

Devant la justice, le trentenaire a expliqué qu’il avait posté les vidéos incriminées dans un effort de «faire le buzz, pour amasser les like et avoir plus de followers», tout en regrettant ses propres propos.

Le président de la cour a pourtant estimé que les faits reprochés à Luqman Haider étaient «incompatibles avec les valeurs de la République» qui ne peut ainsi se permettre de garder le prévenu sur son territoire.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
imam, mosquée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook