France
URL courte
Par
292
S'abonner

Au terme d’une réunion de crise, l’épiscopat catholique français a pris la décision de saisir le Conseil d’État contre la jauge de 30 personnes décrétées pour les célébrations religieuses.

L’épiscopat catholique français engage un recours au Conseil d’État contre la limitation à 30 personnes des rassemblements concernant la reprise des cultes, rapporte Le Figaro.

D’après le quotidien, la décision a été prise lors d’une réunion de crise, jeudi 26 novembre, des dix évêques du «conseil permanent» de la Conférence des évêques. Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion, la jauge de 30 personnes pour les célébrations religieuses est vue comme «ni compréhensible ni acceptable en l’état».

«En conséquence, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a décidé de déposer un référé liberté au Conseil d’État dès ce matin vendredi [27 novembre, ndlr], les évêques estimant qu’ils ont le devoir de veiller à la liberté de culte dans notre pays», indique le document.

Respecter les règles en vigueur

Les évêques annoncent également un rendez-vous avec le Premier ministre Jean Castex dimanche 29 novembre. Ils espèrent, selon le communiqué, «que ce rendez-vous sera enfin un vrai moment de concertation».

En revanche, la conférence n’appelle pas à outrepasser la toise des 30 personnes pour les messes et demande donc l’obéissance aux règles en vigueur.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
messe, culte, confinement, Église catholique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook