France
URL courte
Par
282360
S'abonner

Le Président de la République a réagi au visionnage de la vidéo de l'agression d'un producteur dans son studio parisien en qualifiant les faits d'inadmissibles, «qui nous font honte».

Emmanuel Macron déclare vendredi soir que les images de la violente interpellation d'un producteur de musique noir par des policiers, samedi dernier à Paris, «nous font honte» et demande au gouvernement de travailler à une réaffirmation du «lien de confiance» entre les Français et les forces de l'ordre.

«Les images que nous avons tous vues de l’agression de Michel Zecler sont inacceptables. Elles nous font honte. La France ne doit jamais se résoudre à la violence ou la brutalité, d’où qu’elles viennent. La France ne doit jamais laisser prospérer la haine ou le racisme», écrit le chef de l’État sur sa page Facebook.

«Je demande au gouvernement de me faire rapidement des propositions pour réaffirmer le lien de confiance qui doit naturellement exister entre les Français et ceux qui les protègent et pour lutter plus efficacement contre toutes les discriminations», ajoute-t-il, rappelant qu'il est de par sa fonction le garant des libertés.

La diffusion par le site Loopsider des images de l'interpellation brutale de Michel Zecler a suscité une vive émotion en France, au-delà même de la classe politique.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
interpellation, police, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook