France
URL courte
Par
45935
S'abonner

Un sondage, réalisé par l’Ifop pour le Journal du dimanche, a dévoilé que 59% des Français n’envisageaient pas de se «faire vacciner» contre le coronavirus quand cela sera possible. Tandis que ceux qui y sont disposés représentent 28%. Certains d’entre eux préféreraient un vaccin français plutôt qu'étranger.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé la préparation d’une campagne de vaccination massive en France en 2021, il a déclaré dans son discours du 24 novembre que le vaccin serait d’abord proposé aux plus fragiles.

Mais, selon les résultats d’un sondage Ifop pour le Journal du dimanche, 59% des Français ont indiqué qu’ils n’avaient pas l’intention de se faire vacciner contre le Covid-19 lorsqu’un vaccin sera disponible. Parallèlement, le nombre de personnes disposées à se faire injecter la solution tombe à 28%.

L’enquête a également montré que les plus de 65 ans faisaient partie des catégories qui souhaitaient le plus un vaccin français plutôt qu’étranger. Sur l'ensemble de la population, ils sont 59%.

L'enquête a été menée en ligne du 26 au 27 novembre auprès d'un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Tags:
Covid-19, vaccination, Russie, Spoutnik V, vaccin, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook