France
URL courte
Par
3416
S'abonner

La ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncé que les employés des hôtels et restaurants pourraient profiter de 10 jours de congés payés, mais devraient satisfaire à l'un des deux critères.

Le gouvernement a prévu une mesure pour «les entreprises les plus lourdement impactées par la crise sanitaire», dont hôtels, restaurants, discothèques, événements ou encore salles de sport. Le personnel pourra ainsi prendre 10 jours de congés, pris en charge par l’État, a déclaré mercredi 2 décembre la ministre du Travail.

Les employés pourront prendre ce congé entre le 1er et le 20 janvier.

Deux critères

Or, les entreprises «devront répondre à l'une ou l'autre» des deux exigences. Ainsi, l'aide pourrait être octroyée aux entreprises dont l'activité a été «interrompue partiellement ou totalement pendant au moins 140 jours au total» depuis le 1er janvier 2020.
Ou bien les sociétés dont le chiffre d'affaires a connu une baisse «de plus de 90% pendant les périodes en 2020 où l'état d'urgence sanitaire était déclaré».

«Afin d’apporter un soutien aux professionnels qui rencontrent des difficultés pour faire face aux congés payés accumulés en période d’activité partielle, le gouvernement a retenu une aide économique ponctuelle et non reconductible ciblée sur les secteurs très impactés, avec des fermetures sur une grande partie de l’année 2020», a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Une autre solution évoquée par Mme Borne: la cinquième semaine de congés payés pourrait être reportée, soit par application d’un accord de branche soit par un accord d’entreprise.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
France, restaurant, Élisabeth Borne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook