France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (54)
397516
S'abonner

Nommé dirigeant de la campagne de vaccination anti-Covid-19 en France, l’immunologue Alain Fischer a souligné lors de son premier discours l’absence de résultats scientifiques des vaccins pour le moment, mais a rappelé que les Français devaient avoir confiance dans les autorités sanitaires pour que la vaccination soit un succès.

Alain Fischer, nommé président de la nouvelle instance chargée de conseiller le gouvernement dans sa stratégie vaccinale anti-Covid-19, a prononcé le 3 décembre son premier discours en la matière lors d’une conférence de presse aux côtés de Jean Castex et d’Olivier Véran.

Alors que les autorités médicales ne disposent que des communiqués de presse des producteurs des vaccins, M.Fischer attend «avec impatience» des publications scientifiques. Il a précisé que l’impact de ces vaccins sur les plus fragiles, les personnes âgées et les patients avec des maladies chroniques, est encore méconnu.

Enfin, le professeur a ajouté que nul ne savait pour l’instant si les vaccins peuvent empêcher la transmission du virus. Afin de répondre à cette question, «il faudra plusieurs mois probablement», a-t-il estimé.

«Pour que cette vaccination soit efficace, il faut établir la confiance, et cette confiance ne peut pas être une injonction verticale émanant des autorités de l’État», a averti le Pr Fischer au cours de cette conférence.

Il a assuré vouloir travailler avec «les professionnels de santé, qui doivent être eux-mêmes convaincus par une communication transparente et complète sur l’analyse bénéfice-risque de ces vaccins, la société civile, on peut penser en particulier aux associations de patients atteints de maladies chroniques», et les chercheurs «spécialistes de l’hésitation vaccinale qui sont susceptibles d’apporter des propositions sur la meilleure façon de communiquer et par ailleurs de faciliter la vaccination».

Ce professeur d’immunologie et chercheur en biologie va prendre la présidence d’un «conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, chargé d’appuyer le gouvernement dans les choix qu’il sera conduit à faire en la matière», placé auprès du ministre de la Santé, a expliqué jeudi le Premier ministre au cours de sa conférence de presse.

Quel vaccin sera utilisé?

«Une dizaine de vaccins devraient arriver entre fin décembre et cet été», a annoncé Jean Castex lors de la conférence de presse du jeudi 3 décembre. Le Royaume-Uni s’apprête pour sa part à commencer la vaccination de sa population la semaine prochaine avec le vaccin de Pfizer.

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (54)

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
France, obligation vaccinale, vaccination, vaccin, Alain Fischer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook