France
URL courte
Par
271471
S'abonner

Rappelée à l’ordre pour un petit retard à l’Assemblée nationale, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a expliqué qu’elle avait dû organiser la garde de son enfant malade.

Arrivée «six minutes» en retard à une discussion de projet de loi à l’Assemblée nationale, Marlène Schiappa a été rappelée à l’ordre par sa vice-présidente LREM, Laëtitia Saint-Paul.

Cette dernière a souligné l’importance d’être à l’heure et a demandé à Mme Schiappa des excuses avant de laisser la parole au député LR Raphaël Schellenberger. Ce dernier a, à son tour, dénoncé la demande de la ministre de commencer la séance sans elle.

«Commencer sans vous la discussion d’un texte de loi c’est juste mépriser la Constitution», a-t-il insisté.

La ministre se défend

En réponse, Marlène Schiappa a rappelé qu’elle avait assisté la veille à des débats dans l’hémicycle «jusqu’à 2 heures du matin». Elle a également aussi justifié son retard par l’organisation de la garde de son enfant malade.

«Les ministres sont des êtres humains, je suis humblement confuse pour ses six minutes de retard, je ferai en sorte qu’elles ne se reproduisent plus et je vous remercie pour les bons vœux de rétablissement que vous ne manquerez pas d’adresser à mes enfants», a conclu Mme Schiappa.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Ayant accusé son professeur Samuel Paty d’islamophobie, une élève avoue avoir menti
Tags:
retard, Assemblée nationale, Marlène Schiappa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook