France
URL courte
Par
5407
S'abonner

Le maire de Châtel, en Haute-Savoie, a réécrit à sa manière les paroles de la chanson «Le France» de Michel Sardou pour dénoncer la décision du gouvernement français de fermer les remontées mécaniques des stations de ski pendant les fêtes.

Alors que Jean Castex a annoncé le 26 novembre que les stations de ski pourraient rouvrir pour les vacances de Noël, mais sans remontées, ni équipements collectifs, ni cafés-restaurants, le maire de Châtel, en Haute-Savoie, Nicolas Rubin, a publié le 5 décembre une vidéo sur son compte Facebook où il chante sur la mélodie culte du «France» de Michel Sardou avec ses propres paroles pour contester la décision du gouvernement.

Il a baptisé sa reprise «Une chanson pour Matignon».

«Quand je pense à Jean Castex, son idée d'interdire le ski, toute la montagne s'élève, sans comprendre ce qui lui a pris...», chante-t-il pour exprimer son mécontentement.

Des drapeaux suisses pour dénoncer l'interdiction de skier

Nicolas Rubin n’en est pas à sa première action de protestation sur fond de pandémie.

Auparavant, il avait symboliquement habillé l'hôtel de ville du village-station de Haute-Savoie de drapeaux de la Suisse où, malgré l’épidémie de Covid-19, la saison de ski sera ouverte.

La commune de Châtel se trouve sur le domaine skiable franco-suisse des Portes du Soleil dont la partie suisse sera ouverte, alors que la partie française sera fermée.

Lire aussi:

«Si Sarkozy soutient Macron pour 2022, il ne faudra pas se demander à qui Marine Le Pen doit son élection», dit Buisson
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Projet d'attentat d'un groupe néonazi: trois suspects mis en examen et écroués
Tags:
Haute-Savoie, maire, chanson, Jean Castex, gouvernement, pandémie, Covid-19, interdiction, ski alpin, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook