France
URL courte
Par
7748
S'abonner

Des pirates ont mené une campagne d'hameçonnage en utilisant une copie du message envoyé par le gouvernement sur l’application de traçage TousAntiCovid. Ce SMS contient un lien vers un logiciel malveillant visant à collecter des données.

Des hackers ont inventé une nouvelle méthode d’escroquerie visant de nombreux Français en profitant de la campagne du gouvernement sur l’utilisation d’une application de traçage du coronavirus, rapporte le site Numerama.

Selon cette source, ces derniers jours, un message du gouvernement invitant à télécharger TousAntiCovid a été reçu par certains Français. Pourtant, un peu plus tard, après la fin de cette campagne, des pirates ont tenté de s’infiltrer dans de nombreux smartphones en copiant ce SMS.

Comme l’indique Numerama, un message identique à celui du gouvernement, mais avec un lien pour télécharger un logiciel espion au lieu de l’application de traçage officielle, a été reçu par certains utilisateurs de smartphones Android.

Le problème est que le site créé par les hackers a repris le design du Google Play Store, sauf qu’en réalité, une fois téléchargée, l’application peut prendre le contrôle du smartphone.

Pillage des données

Numerama souligne que ce programme pirate peut accéder à toutes les données du téléphone et même enregistrer en temps réel ce que l’utilisateur écrit après l’installation.

«C’est un malware de la famille Alien, une évolution de Cerberus. C’est donc avant tout un malware bancaire. Il récupère les identifiants des applications bancaires, mais il cherche aussi les identifiants de nombreuses autres applications populaires comme Facebook, WhatsApp, LinkedIn…», a expliqué à Numerama Maxime Ingrao, chercheur spécialisé Android chez Evina.

En outre, selon le site, il est difficile de supprimer l’application installée.

Il faut alors procéder à une réinitialisation totale du téléphone.

Pour sa part, le compte Twitter de TousAntiCovid a mis en garde contre cette tentative d’hameçonnage sur Android.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
gouvernement, escroquerie, message, cyberattaque, hackers, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook