France
URL courte
Par
0 160
S'abonner

Après une crise sismique, le piton de la Fournaise, sur l’île de la Réunion, s’est réveillé ce 7 décembre pour la troisième fois de l’année. Trois fissures ont été détectées sur son flanc ouest, laissant des fontaines de lave se projeter à une hauteur de 15 mètres, indique l’Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise.

Pour la troisième fois de l’année, le piton de la Fournaise, sur l’île de la Réunion, est entré en éruption après une crise sismique survenue ce 7 décembre.

Le volcan s’est réveillé à 4h40 du matin. Trois fissures se sont ouvertes sur son flanc ouest, projetant des fontaines de lave à une quinzaine de mètres hauteur, a fait savoir l’Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise.

Le front de coulée se situait à une altitude située entre 2.300 et 2.190 mètres sur une distance totale d’environ 700 mètres, a précisé l’organisme.

«L'activité est toujours plus importante à l'ouverture des fissures avec un dégazage important, ensuite un essoufflement est toujours observé en début d'éruption», a indiqué Aline Peltier.

Certains randonneurs peuvent admirer de loin la coulée de lave sur fond de grands panaches de fumée.

L’accès du public à l’enclos Fouqué, une des caldeiras du volcan, est interdit en raison de la «présence de gaz chauds et incandescents», ainsi que d’émissions de lave, a déclaré la préfecture qui a déclenché «la phase d’alerte 2-2 «éruption en cours dans l’enclos».

La précédente éruption du piton de la Fournaise a eu lieu en avril dans le secteur des Grandes Pentes, alors que son premier réveil en 2020 est survenu en février. Faisant partie des volcans les plus actifs au monde, il a subi cinq éruptions en 2019. 

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: de nouveaux détails sur la victime et l’opération
Femme brûlée vive près de Bordeaux: des proches et témoins évoquent leur impuissance face à la situation
Londres envoie des patrouilles près de Jersey après les menaces de Paris
Tags:
fumée, lave, éruption, La Réunion, volcan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook