France
URL courte
Par
5915055
S'abonner

La police a saisi le parquet de Paris après la diffusion de l'appel d’un collectif pro police, «Hors service», à tirer à balles réelles sur «les miliciens d’extrême gauche».

La direction de la police nationale a saisi lundi le parquet de Paris après la diffusion d’un collectif pro police, «Hors service», appelant à tirer à balles réelles sur «les miliciens d’extrême gauche», a-t-on appris auprès de la police nationale, confirmant une information du Parisien.

Dans ce message, le collectif avait écrit: «Face aux bombes, face aux mortiers, face aux cocktails molotov, face aux marteaux et aux pavés, fini le LBD/Ouvrons le feu!».

La police utilise l'article 40

Diffusé quelques heures le week-end dernier, le message a été retiré, a confirmé la police nationale à l’AFP.

Pour saisir le parquet, la police a utilisé l’article 40, qui oblige toute autorité à signaler à la justice un crime ou un délit dont il aurait pris connaissance.

Le collectif a été fondé par des policiers mis en disponibilité.

Lire aussi:

«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
«D’autres vaccins sont plus efficaces» que l’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Un militaire met fin à ses jours dans l’Oise, le cinquième depuis le début de l’année
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
Tags:
Parquet de Paris, parquet, appel, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook