France
URL courte
Par
2329114
S'abonner

Les valeurs de la République ont été raillées par une interprète d’arabe lors d’un stage d’intégration destiné aux immigrés, rapporte un journaliste syrien sur le site Almodon. Citant sa propre expérience, elle les a encouragés à profiter des prestations gratuites fournies par l’État pour le voler et ne pas s’intégrer.

Pendant une formation dispensée par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), une interprète d’arabe s’est moquée des valeurs de la République devant les stagiaires et les a appelés à profiter du système sans s’y intégrer. Le témoignage d’un journaliste syrien présent a été publié par le site arabophone Almodon.

Le Syrien a été convoqué à cette formation de quatre jours visant à informer les réfugiés venant de différents pays sur «l’Histoire de France, sur sa société et sur ses différentes institutions». Ce stage s’est tenu après l’assassinat de Samuel Paty, indique-t-il sans préciser ni le lieu ni la date.

Il s’est retrouvé dans une classe où la traduction en arabe était assurée. Selon lui, l’interprète franco-marocaine a largement commenté à sa guise le discours du formateur.

Elle a ainsi affirmé que les droits de l’Homme et la démocratie n’étaient que mensonges et que la France avait été à l’origine de l’esclavagisme qu’elle continuait à exercer, mais sous d’autres formes. Enfin, la migration des populations est suscitée par la politique guerrière menée par l’Hexagone au Moyen-Orient.

L’interprète a également avoué tirer parti des services gratuits offerts par l’État, ainsi que d’un logement à loyer réduit et à l’enseignement scolaire et universitaire pour ses enfants, poursuit le Syrien.

Appel à ne pas s’intégrer

Les stagiaires ont dit partager le point de vue de la traductrice et ont abouti à la conclusion que les réfugiés arabes devaient profiter de leur présence en France pour la voler. Selon eux, ceci serait une réponse justifiée au pillage des ressources des pays arabes pendant des siècles.

D’après le journaliste syrien, l’interprète leur a également conseillé de ne pas s’intégrer et de garder leurs valeurs religieuses, familiales et culturelles. En cas de contradiction avec la loi, elle a prescrit de les pratiquer en secret. Le formateur n’a pris connaissance de ses propos qu’au bout du troisième jour du stage. Il n’a cependant pas précisé si l’OFII avait officiellement réagi.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
intégration, valeurs, immigration, réfugiés, Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook