France
URL courte
Par
193112
S'abonner

Sur CNews, l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic a appelé à lutter plus efficacement contre la montée de l’islamisme en France, au-delà de ses répercussions terroristes. Il a parlé d’un changement de civilisation et esquissé les limites du modèle laïque français.

Marc Trévidic a mis en garde contre la montée de l’islamisme en France, au micro de CNews. L’ancien juge d’instruction au pôle antiterroriste a notamment souligné que la lutte contre le terrorisme n’était que «le sommet de l’iceberg», et ne pouvait à se substituer à un travail de fond sur la question de la radicalité islamiste.

«On confond en France terrorisme et islamisme, du coup on croit que quand on lutte contre le terrorisme on lutte contre l’islamisme. C’est se leurrer. Il n’y a pas un juge antiterroriste ou un parquet antiterroriste qui va vous résoudre le problème de la montée en puissance d’une religion», a-t-il ainsi déclaré sur CNews.

Marc Trévidic a par ailleurs rappelé que certains groupes comme Daech* n’utilisaient pas seulement le terrorisme, mais aussi des méthodes de guerre plus traditionnelles sur les théâtres d’opérations à l’étranger. 

Changement de civilisation

L’ancien juge antiterroriste a également parlé d’un changement de civilisation, lié à la place des plus en plus importante de l’islam en France, en passe de devenir l’une des religions les plus pratiquées en France.

«On est en train de s’apercevoir que lorsqu’on change de religion majoritaire on change un peu de civilisation. C’est quelque chose qu’on n’avait pas complètement perçu. La religion d’un pays fait quand même son ADN quelque part», a-t-il déclaré sur CNews.

Face aux dérives religieuses et au séparatisme, Marc Trévidic s’est également interrogé sur les limites de la laïcité à la française. Il a notamment critiqué un principe imposant la neutralité à l’État, et donc une forme de «laissez-faire» que n’approuve pas selon lui les Français.

«La neutralité de la laïcité française pose un problème. Si on va au fond des principes de la laïcité, c’est la neutralité de l’État et on laisse faire. Ce n’est pas le point de vue des Français, mais c’est la vérité de la loi française. Les Français ne veulent sans doute pas de neutralité par rapport à l’islam», a-t-il expliqué sur CNews.

Marc Trévidic a cependant souligné que tous les musulmans n’étaient pas «littéralistes», et que certains admettaient une interprétation du Coran plus actuelle, moins ancrée «dans le passé, à l’époque où cela a été dit ou écrit».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Tags:
laïcité, terrorisme, islam, islamisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook