France
URL courte
Par
10832
S'abonner

Deux Airbus A340-200 de l'Armée de l'air française signés «République française» seront vendus aux enchères le 22 décembre. Ces appareils ont servi au rapatriement des ressortissants français de Wuhan au début de la pandémie de Covid-19. La mise à prix de départ est de 80.000 euros l’unité.

Le ministère français des Armées va vendre deux de ses Airbus A340-200 aux enchères le 22 décembre, rapporte Le Parisien.

Selon le quotidien, les deux appareils, estampillés «République française», avaient servi au rapatriement des ressortissants français de Wuhan, en Chine, au début de la pandémie de coronavirus.

Chaque avion sera vendu à un prix de départ de 80.000 euros.

En service depuis 1995

Le Parisien indique que la vente de ces A340, qui est réservée aux professionnels, sera effectuée en ligne sur le site gouvernemental «encheres-domaines».

D’après les détails des appareils, cités par Le Parisien, ils sont en circulation depuis février 1995. Le premier avion est immatriculé F-RAJA, et son dernier vol aura lieu le 19 décembre. Il enregistre 70.800 heures de vol.

Le deuxième appareil est immatriculé F-RAJB, et son dernier vol est prévu le 23 décembre, soit après la vente même.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
vente aux enchères, Airbus, avions, armée de l'air, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook