France
URL courte
Par
71019
S'abonner

Alors que Gérald Darmanin a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il faisait don à la SPA de 20.000 euros provenant de ses indemnités de maire de Tourcoing, une conseillère municipale de la ville a déclaré que ce n’était qu’«un coup de com’».

Gérald Darmanin a déclaré le 12 décembre que le conseil municipal de Tourcoing, ville dont il était redevenu maire le 23 mai 2020, avait entériné son souhait de verser ses indemnités de maire non touchées à la Société protectrice des animaux (SPA).

«Les 20.000 euros qui représentent les indemnités de maire non touchées seront bien versés à la SPA pour aider les animaux abandonnés dans cette période difficile.»

Pourtant, cette enveloppe de 20.000 euros n’appartient pas directement à Gérald Darmanin, frappé par le cumul des mandats, mais à la commune de Tourcoing et ne peut être attribuée que par le conseil municipal.

Ce qui n’a pas échappé à une conseillère municipale écologiste. Ainsi, Katy Vuylsteker ne mâche pas ses mots en évoquant la nouvelle, estimant que le ministre «a décidé de faire un coup de com’ à son crédit personnel».

Gérald Darmanin obtient un premier mandat de maire de Tourcoing entre mars 2014 et septembre 2017. En mai 2017, il est nommé ministre de l’Action et des comptes publics au sein du gouvernement d’Édouard Philippe. Réélu maire en mai 2020, il quitte ses fonctions pour devenir ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Jean Castex et redevient de ce fait simple conseiller municipal dans sa commune du Nord. En effet, selon la jurisprudence de 1997, un ministre ne peut pas diriger un exécutif local.

Le chat du ministre

Le petit félin fait son apparition sur les réseaux sociaux en décembre 2017.

«Faites comme moi, adoptez un animal», avait écrit le propriétaire de Boris.

En plein confinement, Le Point rapporte que Gérald Darmanin, alors ministre de l’Action et des comptes publics, reste «confiné dans son appartement […] avec pour seule compagnie son chat Boris».

L’animal a resurgi sur les réseaux sociaux en août dernier, à l’occasion de leur déménagement au ministère de l’Intérieur.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Tourcoing, maire, animaux, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook