France
URL courte
Par
13685
S'abonner

À partir du 15 décembre, une nouvelle étape du déconfinement commence avec l’instauration d’un couvre-feu entre 20h et 6h du matin. Les attestations de déplacement ne sont plus nécessaires en journée, mais de nouveaux documents sont obligatoires pendant les heures susdites. Ils sont téléchargeables sur le site du ministère de l’Intérieur.

Alors que Jean Castex a annoncé les étapes de l'assouplissement du confinement et la mise en place d’un couvre-feu dans toute la France à partir du 15 décembre, l’attestation dérogatoire n’est plus nécessaire pour les déplacements en journée.

Le ministère français de l’Intérieur a diffusé une nouvelle attestation pour pouvoir se déplacer pendant les horaires de couvre-feu, entre 20 heures et 6 heures du matin, laquelle est valable dans l’Hexagone dès aujourd’hui. Et seule la soirée du 24 décembre fera exception.

Les motifs répertoriés

Selon le site du ministère, des exceptions resteront possibles. Pour pouvoir sortir pendant le couvre-feu, il faudra désormais justifier: de raisons professionnelles et scolaires, de motifs familiaux impérieux, d’une assistance à une personne en situation de handicap, de raisons de santé, d’une mission d’intérêt général, ou encore de besoins des animaux de compagnie.

S’il s’agit d’un déplacement professionnel, il faut se munir du document de l’employeur. Tout comme les parents doivent avoir un justificatif de déplacement scolaire pour pouvoir emmener ou aller chercher leurs enfants à l’école.

Les lieux accueillant du public (cinémas, théâtres, musées) restent quant à eux fermés pour au moins trois semaines encore. Si les conditions sanitaires le permettent, ils pourront rouvrir le 7 janvier prochain, selon le ministère.

Les rassemblements sur la voie publique restent également interdits.

Les amendes prévues

Le non-respect du couvre-feu sera passible d'une amende de 135 euros, laquelle peut être majorée à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours et «à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)».

Cependant, en cas de double récidive, le non-respect peut entraîner jusqu’à «6 mois d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende», a précisé le ministère sur son site.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
déplacement, documents, Covid-19, couvre-feu, déconfinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook