France
URL courte
Par
417136
S'abonner

Dimanche, la France lancera sa campagne de vaccination contre le coronavirus, a déclaré ce 21 décembre Olivier Véran. «Un démarrage en douceur, soucieux de la sécurité de tous et respectueux de nos engagements éthiques», a-t-il souligné.

Invité d’Europe 1 ce lundi, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé la date du début de la campagne de vaccination en France.

«Dimanche, nous commencerons à vacciner en France. Les plus vulnérables d'entre nous d'abord, après examen médical, information et recueil du consentement. Un démarrage en douceur, soucieux de la sécurité de tous et respectueux de nos engagements éthiques.»

M.Véran a par la suite précisé que la vaccination commencerait dimanche en fin de journée, avec un rythme normal dès lundi.

«La France vaccinera comme ses homologues européens. Nous allons commencer en fin de week-end prochain. Dans une semaine, lundi prochain, nous aurons normalement commencé à vacciner.»

Le nombre de doses de vaccin

Auparavant, Jean Castex avait indiqué que la France devait recevoir «d'ici la fin de l'année» environ 1,16 million de doses de vaccin. Puis, «autour du 5-6 janvier», elle attend 677.000 doses supplémentaires et «environ 1,6 million de doses en février».

Au total, le pays a commandé environ 200 millions de doses pour vacciner 100 millions de personnes car le vaccin nécessite deux injections à quelques semaines d'intervalle.

«Le même jour»

Le 16 décembre, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré que les 27 États de l’UE pourront «commencer le même jour» leurs campagnes de vaccination anti-Covid, après la notification du feu vert du régulateur européen au vaccin développé par Pfizer-BioNTech. Le 17 décembre, elle a écrit sur Twitter que «les 27, 28 et 29 décembre», la vaccination allait commencer «à travers l’Union européenne». 

​Le vaccin développé conjointement par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech est le premier à avoir été approuvé dans un certain nombre de pays occidentaux, dont le Royaume-Uni et les États-Unis - où les premières injections ont eu lieu ces derniers jours - mais également dans de nombreux autres États comme le Mexique et l’Arabie saoudite.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Tags:
vaccination, Olivier Véran, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook