France
URL courte
Par
13838
S'abonner

Classifié «escorte 2», un détenu dangereux a réussi à s’évader de la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône), rapporte La Provence. Il est activement recherché.

Profitant d'une permission de sortie, un détenu «dangereux» de la maison centrale d’Arles (Bouches-du-Rhône) s’est enfui jeudi dernier, relate La Provence.

L’individu est classifié «escorte 2». Multirécidiviste pour des faits de violences et d'atteintes aux biens, il avait obtenu une autorisation de sortie de deux heures par le juge d'application des peines afin de «signer des papiers». L’homme n'était pas menotté «ni escorté par des surveillants pénitentiaires».

«Pourquoi a-t-il eu cette permission de sortie?»

Il se serait évadé à pied sur le parking d’un Leclerc, à quelques centaines de mètres de la prison.

«On ne comprend pas comment on a pu en arriver là. Pourquoi a-t-il eu cette permission de sortie? Pourquoi n'était-il pas escorté par des personnes qualifiées?», a lancé Cyril Huet-Lambing, délégué national adjoint du Syndicat pénitentiaire des Surveillants (SPS Paca). Et d’ajouter:

«La maison centrale n'a-t-elle pas pour mission principale de garder les détenus les plus dangereux avec un régime de détention qui utilise des dispositifs de sécurité plus importants?»

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
évasion, prison, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook