France
URL courte
Par
8722299
S'abonner

Les libertés des personnes qui refusent de se faire vacciner en France vont-elles être restreintes? Des politiques français estiment que le projet de loi présenté le 21 décembre par Jean Castex fera des personnes non vaccinées des citoyens «de seconde zone» et rendra la vaccination obligatoire.

Alors que les autorités françaises font valoir que la vaccination dans l’Hexagone ne sera pas obligatoire, un projet de loi présenté le 21 décembre par Jean Castex à l’Assemblée nationale sème largement le doute à cet égard parmi la classe politique.

À l’issue de la présentation de ce projet de loi, instituant «un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires», des politiques français ont craint que les personnes non vaccinées soient assimilées à des «citoyens de seconde zone».

«Le Premier ministre peut, le cas échéant […] subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transport ou à certains lieux, ainsi que l'exercice de certaines activités à la présentation des résultats d'un test de dépistage établissant que la personne n'est pas affectée ou contaminée, au suivi d'un traitement préventif, y compris à l'administration d'un vaccin, ou d'un traitement curatif», indique le texte du document.

Des politiques tirent la sonnette d’alarme

Alors que le hashtag #DictatureSanitaire en lien avec ce projet de loi gagne en popularité sur Twitter, des politiques expriment eux aussi leur indignation.

Selon Marine Le Pen, «si ce texte a véritablement été déposé, il doit être combattu par tous les élus et citoyens attachés à la démocratie et aux libertés».

Le porte-parole du Rassemblement national (RN) Sébastien Chenu a indiqué sur France 2 que selon quelques lignes de ce projet de loi, les libertés des non vaccinés «vont se restreindre»:

«Tout ça est très dangereux, c'est juridiquement complètement ridicule, parce que, évidemment, ça voudrait dire qu'il faut que la vaccination soit obligatoire dans ce cas-là».

Marion Maréchal pointe pour sa part «un véritable scandale» qui «se passe sous nos yeux». D’après elle, ce projet de loi «permet de transformer les non vaccinés en citoyens de seconde zone».

Du même avis est Florian Philippot, président de Les Patriotes:

Le numéro 2 des Républicains, Guillaume Peltier, s’interroge: «Que cache Emmanuel Macron?» Et de poursuivre:

«Je croyais, naïvement, que dans notre patrie, le respect des libertés était la règle et ses restrictions, l'exception. Là, l'exécutif aurait tout pouvoir pour suspendre nos libertés sans contrôle du Parlement? Inconcevable».

Lire aussi:

Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
La police fait usage de canons à eau pour disperser la manifestation pro-Palestine interdite à Paris – vidéo
Tags:
vaccination, Jean Castex, Emmanuel Macron, Paris, couvre-feu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook