France
URL courte
Par
152069
S'abonner

Un homme interpellé à sa descente d’avion en présence de quatre kilos de cocaïne et placé en garde à vue a réussi à voler l’arme d’une policière pour mettre fin à ses jours.

Un militaire de carrière qui avait été placé en garde à vue à l’aéroport d’Orly s’est suicidé ce 23 décembre. Il s’est servi de l’arme de service d’une policière qu’il est parvenu à lui dérober, selon des informations du Parisien. Il a été pris en charge par les secours, mais a succombé à ses blessures.

L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été chargée d’une enquête pour «recherche des causes de la mort» afin de préciser les circonstances du drame.

L’homme, en provenance de Guyane, avait été interpellé le 21 décembre avec quatre kilos de cocaïne.

Une stagiaire

Toujours selon Le Parisien, pour dérober l’arme, le militaire a profité du moment où une policière stagiaire, récemment affectée au service, lui apportait son repas.

«Elle s'est débattue mais l'homme a tout de même réussi à lui prendre l'arme», indique le journal.

La policière a été prise en charge par une cellule psychologique et doit être entendue par l'IGPN.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
drogue, militaires, suicide, Orly (aéroport)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook