France
URL courte
Par
7225
S'abonner

Dans les prochaines semaines, «il sera difficile» de donner «satisfaction» au secteur culturel sur «une date de réouverture ferme et définitive» de ses lieux, prévient Jean Castex dans une lettre de soutien «à ceux qui font vivre la culture en France».

Dans une lettre adressée aux acteurs de la culture «particulièrement ébranlés» par la pandémie, Jean Castex évoque la date de réouverture des cinémas et autres lieux culturels, prévue initialement pour le 15 décembre mais repoussée au moins jusqu’au 7 janvier.

«Nous avons nous-mêmes cru jusqu'au dernier jour à la possibilité de cette réouverture. Mais, dès lors que les indicateurs s'étaient à nouveau dégradés, la décision d'ouvrir n'aurait pas été responsable […] et nous aurait exposés à un risque évident de rebond épidémique d'ici quelques semaines», explique le Premier ministre.

M.Castex souligne que quand le deuxième confinement, introduit le 30 octobre, a commencé à porter ses fruits, permettant de constater la réduction du taux de l’incidence, les autorités ont procédé à la «réouverture très progressive» des lieux recevant du public, dont «entre autres les galeries d’art, librairies et disquaires».

Pas de date arrêtée

Évoquant les études scientifiques disponibles, Jean Castex fait valoir que «malgré le port du masque, plus la durée de présence dans un lieu clos est importante, plus le risque de contamination y est élevé». Et d’ajouter qu’à la mi-décembre, «le nombre de nouvelles contaminations ne se réduisait plus - il repartait même à la hausse».

«Voilà pourquoi, alors que vous nous demandez de la visibilité sur les prochaines échéances, voire une date de réouverture ferme et définitive, il sera dans les prochaines semaines difficile de vous donner satisfaction sur ce point», tranche le Premier ministre, tout en affirmant comprendre le «désarroi, [la] colère et [le] découragement» qu’éprouvent les travailleurs du secteur culturel.

Par ailleurs, il rappelle que Roselyne Bachelot «a proposé de travailler à la construction d’un modèle résilient pouvant fonctionner pour les prochains mois, jusqu'à ce que la pression épidémique soit redescendue et que nous puissions rouvrir tous les lieux de culture dans les conditions habituelles».

Enfin, Jean Castex juge «possible d’élaborer» dans l’intervalle «des scénarios permettant de définir, pour les prochains mois, les modalités d'ouverture graduée de vos structures, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire».

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
théâtre, cinéma, France, culture, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook