France
URL courte
Par
4628
S'abonner

Des jeunes au volant d’une voiture ont foncé sur deux surveillants de la maison d’arrêt de Nantes le 27 décembre, a écrit le syndicat Force ouvrière (FO) dans un communiqué qualifiant cet incident de «tentative d’homicide».

Le 27 décembre, deux agents parloirs de la maison d’arrêt de Nantes sont intervenus auprès de jeunes qui roulaient «à vive allure» sur le parking visiteur. Ces derniers, «certainement contrariés», ont alors foncé sur les surveillants «pour tenter de les renverser», a écrit le syndicat FO dans un communiqué.

Les deux agents sont parvenus à éviter le choc et à se protéger.

«La police s’est rapidement déplacée et selon nos premières informations le véhicule serait volé», indique le document.

«Tentative d’homicide»

Le syndicat a qualifié l’incident de «tentative d’homicide» et a dit apporter son soutien à l’ensemble des personnels «profondément marqués et traumatisés par ce terrible événement».

«Les faits sont graves et les coupables doivent être sévèrement sanctionnés.»

Le syndicat a également incité les victimes à déposer plainte.
 
 

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Tags:
véhicule, prison, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook