France
URL courte
Par
7525
S'abonner

En raison des intempéries, les Landes font face à des inondations jamais vues depuis une vingtaine d’années, indique BFM TV. De nombreuses images montrent des maisons plongées dans l’eau. Une cinquantaine de routes sont fermées, tandis que près d’une soixantaine restent sous surveillance.

Alors que la vigilance orange est maintenue depuis quelques jours dans le département des Landes en raison du passage de la tempête Bella, plusieurs villes et villages se trouvent en proie à des inondations provoquées par de fortes précipitations.

Diffusées sur les réseaux sociaux, les images montrent des rues et des jardins de diverses communes complètement sous l’eau.

Depuis deux jours, le niveau de la Midouze a considérablement augmenté pour atteindre 3,72 mètres ce 1er janvier. Il s’agit d’une augmentation record depuis une vingtaine d’années, indique BFM TV.


L’Adour devrait atteindre une hauteur maximale de 5,7 mètres à 5,9 mètres à Dax, à la mi-journée ce vendredi, alerte Vigicrue.

Comme les routes de la commune de Tartas, traversée par la Midouze, sont bloquées par l’eau, les habitants se font évacuer en bateau, poursuit BFM TV.

Au moins 51 routes étaient fermées et 57 placées sous surveillance le 31 décembre, selon la préfecture.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
météo, eau, tempête, précipitations, inondation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook