France
URL courte
62123
S'abonner

Des manifestants se réunissent ce dimanche 3 janvier dans l'ouest parisien pour marcher en hommage au livreur mort à l'âge de 42 ans lors d'un contrôle policier, il y a un an, ainsi qu'à toutes les familles de victimes de violences policières.

«Quatre policiers m'ont tué. Moi, mort le 3 janvier. Eux, toujours policiers», annonce la légende du visuel des organisateurs de la marche. Il y a un an, ce livreur âgé de 42 ans est décédé lors d'un contrôle policier.

À l'occasion de ce triste anniversaire, des centaines de manifestants exigent la suspension des policiers mis en cause.

Rassemblés à 14h00 dans l'ouest parisien, ils arborent des pancartes demandant Justice pour Cédric Chouviat, ainsi que pour toutes les victimes de violences policières.

La marche dénonce également le projet de loi Sécurité globale visant à interdire la diffusion des images des forces de l'ordre.

Cédric Chouviat a été emmené à l’hôpital après avoir été plaqué au sol avec son casque de moto sur la tête. Hospitalisé dans un état critique, il est mort le 5 janvier.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
violences policières, Cédric Chouviat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook