France
URL courte
Par
24662
S'abonner

Interrogé sur Europe 1 ce dimanche 3 janvier, Laurent Nunez a qualifié de «succès» l’action de l'armée française dans la lutte anti-terroriste au Sahel, malgré la mort récente de cinq soldats.

Quelques jours après la mort, lundi et samedi, de cinq soldats français, Laurent Nunez, coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, a dressé le bilan de la mission Barkhane au Mali. Il a salué l’effort de l’armée française, qualifiant sa présence au Sahel de «succès».

«Au lendemain du décès de cinq militaires, je veux saluer l'engagement et le courage de nos forces qui font face aux groupes terroristes», a-t-il déclaré à Europe 1. «Tous les jours nos militaires mènent des actions de luttes anti-terroristes qui produisent énormément de résultats.»

L'ancien secrétaire d'État à l'Intérieur a souligné que la France «n'est pas seule sur ce territoire, il y d'autres États et les Nations unies».

«Le G5 Sahel, qui regroupe cinq pays, fonctionne bien, monte en puissance appuyé par la force Barkhane», a-t-il assuré.

Cinq soldats tués

Le Sahel est confronté à des violences djihadistes et une crise sécuritaire qui ont fait des milliers de morts civils et militaires ces dernières années.

Trois soldats de la force anti-djihadiste Barkhane au Mali ont été tués lundi 28 décembre dans la région de Hombori. Jean Castex s’est rendu au Tchad jeudi 31 décembre pour leur rendre hommage.

Samedi 2 janvier, deux autres soldats français ont été tués dans le nord-est du Mali dans une attaque à l'engin explosif improvisé. Depuis 2013, le nombre de soldats français tués au Sahel a atteint 50.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
armée, soldats, Mali, opération Barkhane
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook