France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (55)
19345
S'abonner

Olivier Véran a annoncé le 9 janvier que les premières 50.000 doses du vaccin de la société américaine Moderna, le second autorisé en France, arriveront le 11 janvier. Il a souligné que cela permettra d’accélérer le rythme de la vaccination.

Après l’autorisation du vaccin américain anti-Covid Moderna en France, Oliver Véran a annoncé le 9 janvier que les premières doses arriveront le 11. Le ministre de la Santé l’a déclaré suite à l’inauguration d’un centre de vaccination de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, en compagnie de Jean Castex.

Ce vaccin, qui a reçu le 6 janvier l'autorisation de commercialisation de l'Union européenne, devient ainsi le deuxième à pouvoir être utilisé dans le pays après celui de BioNTech/Pfizer, qui avait eu le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) le 24 décembre.

«Nous n'avons pas encore atteint le rythme de croisière des vaccinations dans notre pays, puisque nous allons vacciner davantage de Français chaque jour», a indiqué M.Véran. 

Il a ajouté que la semaine prochaine ce rythme augmentera encore avec l’arrivée de ces doses.

«Nous sommes déjà dans la moyenne journalière des pays européens. (...) Nous aurons 50.000 premières doses du nouveau vaccin Moderna à partir de lundi dans notre pays», a dit le ministre, affirmant au passage que le cap des 100.000 vaccinations sera franchi le 9 ou 10 janvier.

Une efficacité de 94%

Selon les résultats des essais cliniques, ce vaccin est efficace à 94% et n'entraîne pas d'effets secondaires graves. Il s'administre en deux doses à 28 jours d'intervalle.

La HAS avait précisé qu’il pouvait être utilisé y compris chez les personnes les plus âgées car si les données chez les plus de 75 ans sont «limitées à ce stade», celles rapportées chez les plus de 65 ans montrent une efficacité de 86,4%.

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (55)

Lire aussi:

«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
Jean Castex, Olivier Véran, Covid-19, vaccination, Moderna, vaccin, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook