France
URL courte
Par
3498
S'abonner

Malgré le couvre-feu imposé dès 18h, des manifestants ont défilé mardi soir à Marseille à l’initiative des syndicats pour dénoncer les conséquences des choix sanitaires et économiques du gouvernement dans la lutte contre la crise du coronavirus.

À l’appel des syndicats, quelques centaines de personnes ont bravé le soir du 12 janvier le couvre-feu pour manifester dans le centre de Marseille contre la «casse sociale» et pour le renforcement des services publics. Les manifestants tenaient des flambeaux.

Le Parti communiste et les syndicats CGT13, FSU, Solidaires, UNL et UNEF ont appelé à manifester pour dénoncer les conséquences des mesures gouvernementales pour freiner la pandémie qui ont eu un lourd impact sur l’économie. La préfecture a été notifiée.

«Les moyens ne sont pas mis dans la recherche, dans la prévention ou le soin. Et chaque semaine, on annonce des fermetures d'activités et des plans de sauvegarde de l'emploi qui n'en sont jamais», a déclaré au Parisien Olivier Mateu, secrétaire général de la CGT des Bouches-du-Rhône.

Interrogé sur la violation du couvre-feu, le syndicaliste juge la mobilisation quand même nécessaire. «Il n’est écrit nulle part que les mesures prises interdisent les mobilisations sociales. [...] Une descente aux flambeaux, c'est plus visible la nuit », a-t-il noté.

Marseille rejoint les villes où le couvre-feu est avancé à 18h

Un couvre-feu plus strict a été imposé à la ville de Marseille, dans le cadre des mesures gouvernementales visant à lutter contre la propagation du coronavirus.

Marseille a rejoint d'autres villes françaises comme Strasbourg et Dijon où le couvre-feu du soir sera avancé à 18 heures au lieu de 20 heures comme cela était établi avant. Il durera toujours jusqu'à 6 heures du matin. Cette nouvelle mesure plus stricte est entrée en vigueur dimanche 10 janvier.

Lire aussi:

Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Pour BHL, «la France doit se tenir aux côtés d’Israël» dans le conflit entre celui-ci et le Hamas
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Tags:
couvre-feu, marche aux flambeaux, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook